coucher de soleil sur le bord d'une falaise

Un petit tour dans les Cotswolds.

Interprète, descendante de capitaines au long cours, pilleurs d’épaves, armateurs, employés à la Compagnie des Indes, les étoiles s’étaient alignées pour que je taille la route et devienne Travel Planner. Ma marotte ? L’histoire de l’art...

Gretel Van Son

L’Angleterre, autrement.

Les Cotswolds, petit bout de campagne anglaise.

Si vous foulez le sol anglais pour la première fois, vous ne songerez pas forcément à visiter les Cotswolds dans le Sud-Ouest de l’Angleterre et pourtant… un endroit généralement évité par les adeptes de tout inclus. Ce petit bout de campagne qui a échappé à l’industrialisation à cheval sur plusieurs comtés m’a charmée. Je me voyais bien acheter un petit cottage comme Kate Winslet, Damien Hirst ou Liz Hurley et sillonner les routes au volant d’une Morgan. Il faut bien reconnaître que le vert tendre de la campagne anglaise m’a toujours épatée. Et puis les Cotswolds littéralement les collines qui roulent ont de quoi séduire entre les cottages miniatures et les villes passeuses d’histoire: Oxford, Bath…

Je n’ai pas mentionné les pubs pour « socialiser », les cider houses, les scones ou le Gloucester, un fromage local exquis. Néanmoins le plus remarquable est à mes yeux l’art paysager qui peut s’admirer à Hidcote par exemple. Enfin là j’ai senti planer les fantômes de Shakespeare et Jane Austen, cette autrice qui décrit si bien la Gentry. Autant dire que cette destination à seulement 2 heures de Londres m’a laissé un souvenir ému…

Ce petit bout de campagne qui a échappé à l’industrialisation à cheval sur plusieurs comtés m’a charmée.

Bath.

Trois villes ravissantes se partagent le territoire de cette région et Bath dans le Somerset remporte ma préférence. Ses thermes vers lesquels affluaient les personnes atteintes de maladies chroniques forment les sources les plus chaudes du Royaume-Uni . Non moins d’un million de visiteurs se pressent tous les ans au Grand Pump Room, malheureusement on ne s’y baigne plus! Une des attractions touristiques est le Pulteney Bridge ce pont palladien qui enjambe la rivière Avon. Ce style architectural originaire de Vénétie fut rapporté dans les bagages des artistes qui effectuaient le Grand Tour au XVIIème siècle.

À Bath ne manquez pas le jardin Prior Park de l’architecte paysagiste Capability Brown. Théoricien du jardin fortement critiqué, il engagea le mouvement naturaliste qui proposait de reproduire la nature. Aussi introduisit-il des bosquets, des vallons ou des rideaux d’arbres… Il y a fort à parier que vous serez impressionné par les proportions de Circus, cet ensemble de colonnes marquant un arc de cercle et qui rappelle Stonehedge. Vous regardez en boucle le chef d’oeuvre Pride and Prejudice ? Rendez-vous au Jane Austin Centre où vous pourrez voir une exposition permanente! À l’attention des fans de la série Downton Abbaye, le Fashion Museum vous attend et cerise sur le gâteau, vous pourrez passer une des robes portées par Lady Mary! Pour finir offrez-vous le meilleur point de vue sur la villes et les alentours lors d’une randonnée sur le Bath Skyline! 

Oxford.

À quelques 9O km de la capitale britannique, pénétrez dans l’antre des antres : le campus d’Oxford ! Des génies ont essuyé les bancs de ces universités à l’image de Stephen Hawking, cet astrophysicien à l’origine de la découverte du trou noir. Oscar Wilde, dandy sulfureux qui rédigea Le Portrait de Dorian Gray, fréquenta également cette université. Par conséquent rien d’étonnant à ce que le réalisateur de la saga Potter ait eu recours au cloître du New College. À propos en quoi y fut transformé Malfoy? Ne vous y trompez pas, les 38 college au total correspondent à une ville dans la ville! Par ailleurs Oxford porte le sobriquet de ville aux clochers rêveurs. C’est que la ville qui jouissait de privilèges élargis a entretenu avec l’Eglise un rapport conflictuel !

Par dessus tout , déambuler dans les rues piétonnes constitue un must tout comme marquer un arrêt devant une vitrine de libraire telle que celle de Blackwell’s… Finalement c’est à Oxford que furent installées les fabriques automobiles Morris. Vous connaissez probablement le modèle fétiche de la marque, la Morris Minor, la première voiture anglaise à s’être écoulée à plus d’un million d’exemplaires ! Une fois à Oxford, faites un saut à Stratford-on-Avon où Shakespeare vit le jour en 1534 et vous visiterez le maison natale. De cette époque le goût pour l’art dramatique ne s’est pas démenti puisque la ville héberge la Royal Shakespeare Company !

Les châteaux des Cotswolds.

Les châteaux jalonnent le paysage des Cotswolds. Non seulement possèdent-ils des parcs somptueux mais ils abritent aussi des collections de toiles de grands maîtres. Parmi eux figure Highgrove Estate , résidence du Prince Charles de style géorgien et néoclassique. Ne serait-ce que pour ses jardins, le lieu fortement fréquenté-il reçoit 40000 visiteurs annuels vaut le détour. Contemplez les jardins extraordinaires que forment Sundial Garden et Terrace Garden. Quant au domaine de Corshom Court, il vous ravira par sa façade somptueuse sans parler de son lac, de sa roseraie ou de ses splendides magnolias. Le clou de la visite reste cependant le Great Walk, ce sentier d’un mile de long imaginé par C. Brown !

Les intérieurs vous réservent une belle surprise… En effet feu Sir Paul Methuen réunit un ensemble de toiles , ainsi verrez-vous accrochés des van Dyck, Lippi… Autre domaine que celui de Highclere dont vous connaissez la silhouettele. Il n’est rien moins que le décor de la série culte Downton Abbey ! Comment ce lieu de tournage a-t-il été retenu? Julian Fellowes réalisateur a vaincu les réticences de la descendante des Carnavaron et installé ses caméras à Highclere loin de se douter du succès que remporterait Downton Abbaye.

La Grande Salle, nous l’avons tous en tête sans parler du bureau de Lord Grantham dont les murs ont été témoins de beaucoup de rebondissements. Dommage que les tableaux qui ornaient autrefois les murs aient été vendus par Christie’s en 1925! Toutefois le plus troublant n’est-il pas que l’histoire de la saga et celle du château se confondent ? Highclere fut converti en hôpital de campagne pendant la Première Guerre Mondiale comme dans la série et le personnage de Lady Violet interprété par Maggy Smith ressemble à celui de l’aïeule de la propriétaire des lieux : Almina Carnavaron

Les châteaux jalonnent le paysage des Cotswolds.

Des villages authentiques.

Lorsqu’on se rend dans les Cotswolds, c’est parfois tout bonnement afin flâner dans les villages. Comment les dépeindre tant ils forment des lieux en dehors du temps ? Débutons notre parcours par  Bourton-on-the-Water surnommé la Venise des Cotswolds. Imaginez un village au sein duquel une passerelle piétonne enjambe une rivière, des cottages de granit alignés, des roses trémières, vous y êtes… En outre le village comporte une maquette qui représente quoi au juste ? Je vous laisse deviner…

Le second village se trouve quant à lui perché sur une colline fortifiée. Il s’agit de Bibery et avec son fameux pont médiéval. il est fort probable que vous ne résisterez pas à l’envie de faire des clichés ! Sachez que sa rue principale se révèle le lieu le plus photographié du pays ! Cirencester vous ravira pour ses salons de thé où vous goûterez au carrot cake accompagné d’un thé blanc par exemple!

Enfin, le nom de Painswick Snowhill ne vous dira peut-être rien? Toutefois vous connaissez cet endroit car c’est précisément ici que Bridget Jones fête Noël et qu’elle croise Mark Darcy ! Cette liste ne se veut pas exhaustive, j’aurais très bien pu évoquer Broadway, Chipping Camden ou Upper Slaughter… C’est dire que vous pourriez consacrer plus d’un long week-end à la visite des Cotswolds… 

  • Inscription
Mot de passe perdu ? Veuillez saisir votre adresse email. Vous recevrez un lien afin de créer un nouveau mot de passe par email.