Main image of article: Trains d'Europe.

Trains d'Europe.

Les trains mythiques qui vous feront voyager.

Parmi tous les moyens de transport le train a toujours remporté ma préférence. Le voyageur s’acclimate naturellement à son nouvel environnement sans bousculer le temps. Je me souviens avoir remonté, émerveillée, la ligne de chemin de fer qui borde le Rhin en Allemagne. Jusque- là j’avais plutôt privilégié David Bowie mais à cette occasion je me suis laissé bercer par les variations de Goldberg et la Wassermusik de Haendel. À croire qu’il m’avait manqué le défilement du paysage pour apprendre à écouter ! Je vous propose de prendre place à bord de trains de légendes qui vous feront voir du paysage et vous promettent quelques frissons !

L’Orient Express a de quoi divertir ses hôtes avec sa bibliothèque, son spa, ses restaurants Côte d’Azur, Etoile du Nord et Oriental.

L'Orient Express.

Ce train de luxe a eu à son bord Laurence d’Arabie, Coco Chanel ou Marlène Dietrich. C’est l’Orient Express immortalisé par le roman policier d’Agatha Christie avec ses 17 voitures bleues et or. Mis en activité par l’industriel belge Nagelmackers, il est directement inspiré des trains de nuit Pullman. En 1977, il cesse de rouler puis un magnat américain, James Sherwood, l’acquiert et en fait le Venice-Simplon-Orient-Express dont le trajet-phare sera Paris-Venise avec pour clore ce merveilleux voyage une nuit dans un palace vénitien ! Au total il dessert Londres, Munich, Vienne, Budapest, Bucarest... À juste titre il est parfois qualifié de palace sur roues avec ses boiseries en acajou, ses tweeds ou ses draps damassés.

De jour les cabines se métamorphosent en salons raffinés. Le joyau du train ? la Grande Suite ! L’Orient Express a de quoi divertir ses hôtes avec sa bibliothèque, son spa, ses restaurants Côte d’Azur, Etoile du Nord et Oriental. En outre il dispose d’un bar à Champagne et un Wagon-bar réputé pour ses cocktails. Le saviez-vous ? Au départ le train mythique ne reliait pas Istanbul ; il a fallu attendre 1919 pour cela. Les ambassadeurs et espions étaient alors forcés de terminer leur voyage en paquebot !

Le Mont Blanc.

Entre saint Gervais et Chamonix en l’espace de 40 mn vous aurez avalé 500 m de gain. Depuis le Fayet vous vous installerez à bord du tramway du Mont blanc. Ce train à crémaillère de type Strub vous hissera au sommet le plus haut de France. Il rejoint les stations des Houches en été où vous pouvez jouir d’un panorama époustouflant. En hiver, il vous conduit au Nid d’Aigle perché à 2600m. Il est fort probable que vous assistiez alors au départ des alpinistes chevronnés qui se lancent à l’assaut du Mont Blanc !

Une autre possibilité consiste à vous rendre à la Mer de Glace à Chamonix par le train funiculaire depuis Montenvers qui compte d’excellents points de vue sur les glaciers. Néanmoins, les skieurs vont le diront, le plus spectaculaire, était de dévaler, en hiver, la Mer de Glace appelée la « vallée blanche » ! Sur place l’occasion vous sera donnée de visiter la Grotte de Glace taillée de la main de l’homme. Vous le savez probablement, le glacier recule de 70 m par an, il faut donc la sculpter de nouveau chaque année. Les enfants curieux trouveront leur bonheur au Glaciarium qui leur apportera une réponse à toutes leurs questions.  Enfin, réservez en avance au Panoramique, un restaurant gastronomique et délectez-vous de ses desserts aux noms évocateurs : Mont Rose, Mont Blanc…

Le Belmond Royal Scotsman.

Si vous faisiez le tour de l’Ecosse depuis une voiture-observatoire à moins que ce ne soit une véranda ? C’est tout à fait réalisable à bord de ce train de luxe datant de la Belle Epoque. Lors d’un voyage de 2 à 4 jours, vous verrez défiler les paysages d’Ecosse : lochs, ponts, châteaux, tourbe, tours de guet…  Skyfall y fut tourné tout comme les Chariots de feu ou Da Vinci Code ! D’abord vous assisterez au départ du train au son des cornemuses. Vous croiserez bientôt le viaduc de Glenfinnan où furent tournées des scènes de Harry Potter et vous traverserez les terres sauvages des Highlands ! Vous laisserez derrière vous les sables blancs du loch Morar et gagnerez Kyle of Lochasl qui fait face à l’Ile de Sky.

Ensuite vous rejoindrez les lawlands et vous terminerez votre boucle par Edimbourg. Pourtant à quoi ressemble ce palace flottant ? De style edwardien, le train n’est pas sans rappeler les clubs britanniques à l’ambiance feutrée. Quant au menu c’est selon : ou bien vous choisirez le saumon pêché dans les environs, ou bien le gibier provenant de la région. Les noms des wagons-restaurants sont évocateurs et vous opterez peut-être pour la voiture Swift ! Pour compléter cette ambiance cosy vous avez à disposition un bar qui sert d’excellents malts, une bibliothèque où vous vous rendrez le soir. Vous serez surpris d’apprendre que le train dispose d’un service inattendu… un spa ! 

Le transpyrénéen.

Jaune, voici la couleur du transpyrénéen. Ce train relie les hauts-plateaux de la Catalogne française depuis Villefranche-sur-Conflent jusqu’à la Tour- de- Carol. Sur son passage il emprunte 650 ouvrages parmi lesquels il y aura des tunnels creusés dans la roche. Plongés dans l’obscurité, vous jouerez à vous faire peur comme dans le train fantôme ! Puis vous prendrez de la hauteur lors de la traversée du Viaduc de Séjourné. Perché à 89 m au-dessus du sol, vous vivrez les affres de l’altitude d’autant qu’il s’étend sur plus de 200 m de long…  Autant dire qu’il représenta en 1907 une véritable prouesse technique.

Toutefois, vous n’êtes pas au bout de vos émotions car bientôt se dessine le pont suspendu Gisclard. À mi-hauteur de la vallée du Têt votre tortillard serpente au-dessus du vide. Ensuite le paysage change du tout au tout : désormais vous traversez de grands espaces. S’étale à vos pieds la plaine au pied du Pic du Canigou. Le plus haut sommet oriental de la chaîne des Pyrénées culmine à 2784 m ! Pour ma part, j’y ai expérimenté une nuit en refuge à l’issue d’une escalade extraordinaire. Nombreux sont les estivants qui s ’y effectuent des promenades équestres ou bien s’adonnent au vélo électrique ! Puis se succéderont la Cambre d’Aze, le Carlit dont Henry Russel pyrénéiste franco -britannique raconta les légendes. Enfin vous atteindrez un glacier : le Puigmal côté espagnol.

Jaune, voici la couleur du transpyrénéen. Ce train relie les hauts-plateaux de la Catalogne française depuis Villefranche-sur-Conflent jusqu’à la Tour- de- Carol.

Le Bernina Express.

Entre les Alpes Suisses, les lacs de montagne et les palmiers en Italie, vous vous dirigez du Nord de l’Europe vers son Sud.  Le tronçon entre Valposchiavo et Tirano quant à lui a été classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Votre première étape, Coire, autrefois une cité épiscopale vous ravira avec ses maisons aux façades couvertes de fresques. Petit à petit l’ambiance se fera alors plus mystérieuse et qui sait une brume s’installera.

Voici les gorges du Viamala, la rivière Adula et les viaducs de Solis et Landwasser. Puis on entame l’ascension des Alpes traversées par les tunnels hélicoïdaux qui forment un 360°. La tête vous en tournera, vous croirez revivre les montagnes russes ! À Ospizio Bernina vous embrasserez une vue panoramique sur les glaciers affleurant les 4000 m !  Quel spectacle saisissant que les eaux cristallines du Lago Bianco qui viennent ensuite. Imaginez-vous, ses eaux iront se jeter au Nord dans la Mer Noire et au Sud dans le Po et l’Adriatique ! Et voici la gare mignonnette de l’Alp Grüm, on se croirait dans le décor d’un train électrique. Bientôt nous atteignons le lac de Poschiavo dans la partie italophone et le viaduc circulaire de Brusio avant de terminer par le village médiéval de Tirano entre montagne et lac.

Recruitment image

Devenir travel planner

Gagnez de l'argent et partagez vos bons plans avec la communauté.