nationale 7 bordée de palmiers et dune plage

La Nationale 7.

Interprète, descendante de capitaines au long cours, pilleurs d’épaves, armateurs, employés à la Compagnie des Indes, les étoiles s’étaient alignées pour que je taille la route et devienne Travel Planner. Ma marotte ? L’histoire de l’art...

Gretel Van Son

De Notre Dame jusqu’à la côte d’Azur.

Road trip à travers la France.

Elle se confond en grande partie avec la route bleue que les vacanciers prirent d’assaut en 1936 à l’occasion des premiers congés payés. Certains verraient la mer pour la première fois! Les toits des voitures étaient chargés de matelas, ballots, landaus… Or vous l’ignorez peut-être, longue de 996 km, la RN7 inspira le jeu des 1000 bornes. En effet depuis Paris elle rejoint Menton à la frontière franco-italienne. Son tracé sillonne alors les régions de Bourgogne, Auvergne, la vallée du Rhône et la côte d’Azur. Vous me demanderez où elle démarre précisément à Paris. À Notre Dame, son kilomètre zéro!

Fontainebleau.

Après avoir quitté la capitale vous voilà en route pour votre première étape, Fontainebleau. Son château royal de style Renaissance s’identifie au personnage historique de François Ier reconnaissable à son nez aquilin et sa superbe. Le capétien rival de Charles Quint qui régnait sur la Gaule sut s’entourer de génies tels que Léonard de Vinci et il fut celui qui permit la Réforme.

Hormis le château, le domaine s’étend sur 20 000 ha et qui sait, y avez-vous déjà pratiqué la varappe! C’est qu’une forêt répondait à plusieurs utilités. En plus de constituer une réserve de bois ou bien un lieu de chasse, elle recelait également de nombreuses espèces botaniques. Le saviez-vous? Fontainebleau forma la première réserve naturelle mondiale avant même le Parc National de Yellowstone.

Or vous l’ignorez peut-être, longue de 996 km, la RN7 inspira le jeu des 1000 bornes.

Ce furent les peintres de l’Ecole de Barbizon appelés pré-impressionnistes qui œuvrèrent pour la défense de cet environnement! N’hésitez pas à visiter les salles de l’ancienne auberge Ganne à Barbizon. Sur les murs vous pourrez encore distinguer les scènes croquées par les peintres. Ils entendaient s’affranchir de leurs maîtres parisiens et se passionnaient pour la nature. Corot et Millet en restent les meilleurs représentants.

Puis vous marquerez un arrêt à Montargis parfois qualifiée de petite Venise du fait de ses innombrables ponts-130 au total et de ses ruelles d’eau avant de rejoindre Nemours et sa forteresse remontant au XII ième siècle. Votre parcours se poursuivra ensuite avec Nemours dont le pont-canal constitue une curiosité et qui dispose d’une collection excellente d’émaux et de mosaïques.

Vallée de la Loire.

Bientôt se dessine la Vallée de la Loire avec ses coteaux et ses vins fins. Je vous suggère de faire halte à Pouilly-sur Loire. Ce port de batellerie qui comprend également des prieurés et des églises romanes est un incontournable, pourquoi ? S’y trouve le Relais aux 200 bornes, un petit musée dédié à la nationale 7. Cette minuscule institution s’adresse aux nostalgiques des automobiles: Panhard, 4 CV… Vous atteindrez ensuite Nevers réputée pour son palais ducal et sa faïence au bleu de cobalt.

Blois.

À Blois vous vous attarderez au Château Royal, la résidence favorite de François Ier. Elle comporte des éléments architectoniques s’étalant du Moyen-Age à la période classique. Hormis les polychromes ne manquez pas l’escalier d’apparat. Cet ouvrage niché dans une aile octogonale et donnant sur une cour vous épatera quand vous saurez comment il a été pensé. Le roi qui l’empruntait devait pouvoir être vu l’extérieur alors qu’il le remontait pour se rendre dans ses appartements!

Par ailleurs la cité abrite un musée pas comme les autres : La fondation du doute. Si je vous dis :  » tout est art » . Ces peintures-écritures de Ben  vous interpellent! Comment l’artiste suisse s’est-il fait connaître? Tout bonnement en amassant des objets hétéroclites dans une boutique dans les années 60. Il souhaitait rapprocher l’art de la vie. La formule séduit César ou Yves Klein, le mouvement Fluxus était né.

La Bourgogne.

À présent mettez le cap plein Sud. Voilà que nous traversons la Bourgogne. En longeant la Nièvre, nous apercevons le circuit automobile de Magny-Cours et peut-être choisirez-vous de faire une promenade à Villeneuve-sur-Allier pour son arboretum de Balaine, un jardin à l’anglaise avec des espèces exotiques.

Néanmoins ne manquez pas Moulins, d’où les Ducs de Bourgogne commandaient. La ville a conservé son aspect médiéval avec ses maisons à pans de bois et sa cathédrale gothique. Ce style architectural qui voit le jour au XIIème siècle aspirait vers Dieu d’où la verticalité et la recherche de lumière. Profitez-en pour vous installer à la terrasse du Grand Café, une brasserie 1900!

Le Massif central.

Ensuite le relief devient plus vallonné et boisé du Massif Central. Faites halte à Lapalisse dominée par la silhouette de son château. Gagnez ensuite Roanne, une étape gastronomique obligée. Vous aurez auparavant réservé votre table chez Troisgros. Vous déjeunerez par exemple d’une lotte aux fruits rouges et airelles dans un décor de lumières féerique.

À saint Etienne les mordus de décoration intérieure se délecteront dans le musée d’art moderne et contemporain qui comprend 1500 pièces de design. Qui n’a pas rêvé de visiter une chocolaterie? Je vous propose alors de vous rendre à Tain l’hermitage pour la Cité du chocolat de Valrhona!

Lyon.

Puisque vous êtes si près de Lyon, consacrez une journée à la parcourir. Aussi bien son patrimoine antique: l’amphithéâtre des 3 Gaules que son architecture médiévale vous ravira. À ce propos, j’ai beaucoup aimé les traboules. Il s’agit de passages reliant la ville au Vieux Lyon. Déjeunez dans un bouchon lyonnais d’un cassoulet et terminez votre boucle par la cité gallo-romaine de Vienne.

Le midi.

Déjà le Midi pointe son nez, vous entendez les cigales, les champs de lavande embaument l’air. Marquons par exemple un arrêt à Montélimar. Pour ma part, je me souviens avoir mangé les chutes des nougats pour les boutiques chez Maxim’s! Voilà Orange qui a acquis une réputation internationale grâce à ses chorégies qui se tiennent chaque été. C’est que son théâtre antique particulièrement conservé peut contenir 10 000 mélomanes!

Tous les enfants connaissent la chanson « Sur le pont d’Avignon » d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Dans le film Les Demoiselles d’Avignon, l’automobile tombe en panne tout près du pont!

Aix-en-Provence et la montage sainte Geneviève nous ramènent inévitablement à Cézanne, peintre impressionniste qui capta sa lumière depuis son atelier sur les hauteurs. En outre cette montagne constitue un paradis pour les grimpeurs et randonneurs. Déambuler à Aix le long du cours Mirabeau, s’arrêter devant ses 40 fontaines qui jonchent les ruelles, est un enchantement.

Si vous recherchez la solitude, rendez-vous dans le Massif des Maures. Les terres sauvages de Provence qui relient Hyères à Fréjus sont couvertes de chênes-liège et de châtaigniers!

La Côte d’Azur.

À partir des monts Esterel on distingue la baie de Cannes dans laquelle se succèdent près de 50 plages. La Côte d’Azur nous coupe littéralement le souffle. Longeons à présent le golfe de Jouan d’où Napoléon Ier lança sa marche des 100 jours en 1815 et dirigeons-nous vers Antibes. Là vous ne pourrez pas faire l’économie du musée Picasso.

Nice.

À Nice vous flânerez sur la Promenade des Anglais et admirerez l’hôtel Negresco de style néo-baroque. Saviez-vous qu’il observe un code couleurs défini? Ainsi les façades sont blanches, les volets rouges, la coupole rose, le mobilier vert… La ville autrefois italienne vous obligera à choisir entre le Musée National de Chagall, le plus français des artistes russes ou bien Matisse.

Que vous préfériez monter sur les hauteurs de Nice et voir des sculptures monumentales, je le comprends bien. Alors je vous conseille de visiter la Fondation Maeght à saint Paul de Vence. Ce fut Sert, l’architecte catalan qui imagina le jardin au sein duquel vous trouverez les œuvres de Miro et les stabiles de Calder !

À partir des monts Esterel on distingue la baie de Cannes dans laquelle se succèdent près de 50 plages.

Monaco.

Fermez votre tour en vous rendant à Monaco. La ville-Etat aux mains de la famille Grimaldi n’abrite pas que des grattes-ciel ou un circuit automobile. Vous y découvrirez les contours de ses palais monumentaux et un casino Belle Epoque dans lequel fut tourné le James Bond Jamais plus Jamais!

  • Inscription
Mot de passe perdu ? Veuillez saisir votre adresse email. Vous recevrez un lien afin de créer un nouveau mot de passe par email.